INFOCHAT

 

" A fréquenter les chats, on ne risque que de s'enrichir "

 

 

Cerveau du chat

– Vous avez l’impression que votre chat vous comprend ? C’est peut-être parce que nos félins domestiques ont les mêmes régions cérébrales dédiées aux émotions que vous et moi.
En parlant de cerveau, saviez-vous que le cerveau du chat ressemble davantage à celui de l’humain que celui du chien ?


Chat droitier ou chat gaucher ?

– Ces petits tigres miniatures peuvent être droitiers ou gauchers, tout comme leurs maîtres ! Vérifiez la prochaine fois que vous jouez avec votre chat: quelle patte utilise le plus naturellement ?


L’odorat du chat

– Un chat possède approximativement 60 à 80 millions de cellules olfactives. Et l’Homme? Seulement entre 5 à 20 millions… 


  L’Histoire de la domestication du chat

– Les experts ont longtemps pensé que les Égyptiens avaient été les premiers à domestiquer le chat, il y a quelques 3600 ans.
Mais de récentes découvertes génétiques et archéologiques indiquent que la domestication du chat aurait commencé il y a 10 000 ans dans le Croissant Fertile (une région du Moyen-Orient s’étendant du Liban au sud-est de la Turquie).

Les chats et la guerre

– Pendant la 1ère guerre mondiale, certains chats vivaient avec les poilus dans les tranchées. Ils étaient en charge de… la chasse aux souris ! Un travail finalement très utile puisque ces dernières étaient aussi nuisibles pour les hommes que pour leurs réserves de nourriture.


« Je suis allergique au chats »

– Qui n’a jamais entendu ça ? Contrairement à la croyance populaire, on n’est pas allergique aux poils de chat, à leur salive ou à leur urine. Ce qui cause en fait l’allergie est le sébum, une substance grasse sécrétée par les glandes sébacées du chat.
Plus intéressant encore, quelqu’un qui est allergique à un chat peut ne pas être allergique à un autre. Bien qu’il n’y ait pas (encore) un moyen de prédire quel chat est plus susceptible qu’un autre de provoquer des réactions allergiques, il a été prouvé que les mâles dégageaient de plus grandes quantités d’allergènes que les femelles.
Un mâle castré, cependant, en dégage beaucoup moins qu’un non castré.



Le ronronnement du chat

Le ronronnement n’indique pas toujours que le chat est heureux et en bonne santé. Certains chats ronronnent bruyamment lorsqu’ils sont terrifiés ou qu’ils souffrent.

 

                                                                                 Petites histoires, photos, proverbes, anecdotes...  

  Florence Allemand                                    de la chatterie du Béarn des Gaves Acoucoula

                                                                                      

Aucun commentaire:

Publier un commentaire