Amanite des Césars, Oronge (Amanita Caesarea)


L'Amanite des césars est l'un des plus beaux champignons qui soit et sans doute l'un des plus recherché. L'oronge est véritablement le graal des "mordus" de champignons. En plus d'être magnifique, rare, facile à reconnaitre et succulent, c'est la seule amanite que l'on peut déguster crue... un vrai petit bijou de Mama nature! 


Les différents noms: Amanite des César, Oronge.

La belle amanite des césars
Amanite des Césars

Identification de l'Amanite des Césars

L'Amanite des Césars est un champignon très facile à reconnaitre. Une simple identification de la couleur du chapeau, des lames et du pied est suffisante.

Identification amanite des césars
Chapeau, pied, volve
Chapeau: (de 8 à 25 cm) épais, bien en chair, il est d'un bel orangé vif et nu. La marge est striée.

Lames: libres, d'un magnifique jaune. 

Pied: plein, charnu, même couleur que les lames. Il y a une volve blanche en large sac à la base. Présence d'un anneau ample, juste en dessous du chapeau de la même couleur que les lames.  

Chair: blanche, jaune sous la cuticule (peau du chapeau) et sur la surface du pied. Odeur agréable.

Volve: En forme d'oeuf. Le champignon jeune est entièrement enfermé dans sa volve blanche. A maturité sa volve s'ouvre au sommet pour libérer le champignon.

Où et quand cueillir l'Amanite des Césars

L'oronge est une espèce méridionale qui a besoin de beaucoup de chaleur et de soleil. On pourra néanmoins la rencontrer plus au nord lors des années chaudes. Réchauffement climatique oblige, on la verra peut être bientôt en Norvège :)
Elle pousse de l'été à l'automne, dans les bois de feuillus, les taillis et les clairières, sur sol sec et sableux.


volve de champignon
Amanite des Césars dans sa volve en sac

Mise en garde

En règle général pour les non initiés, on ne ramassera pas les amanites encore enfermées dans leur  volve (sac). Il est parfois difficile, voir impossible pour certains champignons de les reconnaître à ce stade.


Risque de confusion 

  • On peut confondre l'Amanite des Césars avec la Russule dorée (russula aurata), elle aussi comestible. On fera tout de même vite la différence. La Russule dorée est sans volve ni anneau et a le pied blanc.
  • L'Amanite tue-mouches (amanita muscaria) toxique. Peut elle aussi prêter à confusion lorsque la pluie a délavé ses couleurs et que le chapeau a perdu ses écailles.  Elle a le pied ainsi que l'anneau blanc et son pied ne rentre pas dans une volve en sac. L'amanite tue-mouche pousse surtout sous les épicéas, les sapins et les bouleaux ce qui n'est pas le cas de l'Oronge. 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire