Hommage aux petits du jardin et équilibre des écosystèmes


  
Que ce soit en bio ou en conventionnel, pour un grand nombre de jardiniers, maraichers ou agriculteurs travailler la terre est synonyme de lutte acharnée afin de plier la nature à leurs exigences. L'utilisation de pesticides et herbicides, labour, la maximisation des surfaces cultivables, la monoculture et j'en passe, crée de grands déséquilibres. 

A la ferme Acoucoula, dans nos jardins, nous cultivons avec la nature et pas contre elle. Notre but premier est l'équilibre de nos écosystèmes. Une grande partie est dédiée à la vie sauvage locale, nous travaillons sans labourer,  nous ne nous servons d'aucun produit chimique ou naturel (même pas de purin).

Pour ce qui est des insectes, gastéropodes, arachnides et autre, nous avons une technique bien particulière... le non-agir, l'observation et l'acceptation.

Pour nous ils n'y a pas de nuisibles mais que des auxiliaires!
L'idée, si nous prenons l'exemple des pucerons, est que si on les détruit systématiquement il y aura déséquilibre et il n'y aura pas de prédateur pour venir les dévorer. Et que fait un prédateur lorsqu'il ne trouve rien à manger? Il passe son chemin, laissant ainsi le champs libre à toutes nouvelles invasions de nuisibles.
Ainsi dans un système équilibré on trouvera le gîte et le couvert pour tous. 
Pas de puceron = pas de coccinelle  

La nature sera toujours le meilleur guide qui soit ... laissez faire la nature.












Aucun commentaire:

Publier un commentaire